Le jour où on était la veille

En direct live.

Sur mon canapé. A droite mon chat qui vient squatter la maison comme tous les soirs – bah oui la journée c’est balade en campagne – , à mes pieds mon cocker qui fait le guet – bah oui il mange à 20 heures alors le guet commence dès 19 heures – , après le chat il y a le doudou qui travaille – à son compte le doudou il travaille à la maison – à la télé TPMP que je kiffe sauf quand ils parlent trop de téléréalité.

Demain à 10h40 j’ai mon échographie.

Je ne vous parlerais pas de l’évidence que vous devez commencer à connaître à force de me lire.

Oui, à 3 mois et demi de grossesse – ça me soule les histoires de SA et de SG – je flippe encore à l’idée que quelque chose n’aille pas.

Oui, vous avez deviné, toujours aucune sensation de grossesse à l’horizon, pas de bulles ou de mouvements, rien, que dalle, nada. Je ne ressens rien. J’ai 2 aliens dans le bidon et je me sens comme si rien du tout en fait. Je pourrais courir le 100 mètres les doigts dans le nez. Hier j’ai jardiné et un peu abusé. Je me disais « je vais avoir mal au bide » et non, que dalle, nada.

Bref, l’inquiétude est toujours là, rien de neuf sous le soleil et ça commence vraiment à devenir fatiguant.

Heureusement je suis devenue très forte pour ne pas y penser alors je fais comme si rien n’était mais parfois les vieux réflexes me désespèrent. Je reçois un courriel de la CAF qui m’indique mes dates de congés maternité et mise à part l’hallu en lisant « date de fin février 2015 », j’ai pense « merde, s’il arrive quelque chose il va falloir que je fasse les démarches inverses pour tout annuler » !!! 😦

Comment je peux encore penser au pire à ce stade ? Pffff …

J’espère que demain, non seulement tout ira bien, mais qu’il pourra aussi nous donner le sexe des bbs. Je me dis que « peut être » en sachant ça je serais un peu moins flippée ? Oui, je sais, l’espoir fait vivre mais un jour ça va venir non ?

Ensuite je chope le TGV de 14h40 pour filer à Paris. Réunion de copropriété demain soir. Quelle guigne, ça me soule, j’ai envie d’aller là bas comme de me pendre. Obligée de squatter chez ma mère ce qui ne me ravie pas vraiment non plus il faut bien l’avouer mais qui sait, peut être que ça va bien se passer et qu’elle ne va pas passer 24 heures à se plaindre et à m’en balancer plein la tronche (l’espoir fait vivre aussi).

Ouf, je rentre samedi soir et dimanche une super journée en prévision ! Vide grenier avec des potes et déjeuner tous ensemble.

Voilà, un week end mi figue mi raison, une humeur mi figue mi raison.

Mangez 5 fruits et légumes par jour qu’ils disent !

Publicités

7 réponses à “Le jour où on était la veille

  1. Hihihi!!! Je comprends ton impatience et aussi ta lassitude de ne pas sentir tes bébés.
    Je ne me souviens plus trop pour moi, mais pas de nausées, pas de maux de seins ou autre. La première photo que j’ai prise est à 16 semaines et mon ventre commençait à peine à se voir. Je ne les ai pas sentis (enfin juste des bulles discrètes) avant 19 semaines.
    Peut-être que le fait de bosser me détournait de ces questionnements.

    C’est nul cette réunion à Paris :-/
    J’espère que ça ira.

    Et puis surtout surtout….vivement demain 😉
    PS: la raison est un fruit? hihi :-p
    Bises

  2. 3 mois et demi, c’est un peu tôt encore pour les sentir non? Enfin je crois. En tout cas, je comprend ton angoisse, mais c’est plutôt mieux que d’avoir des crampes 😉 on peut dire pas de nouvelle bonne nouvelle des bébés? J’espere que l’écho de demain te rassurera en tout cas. Bisous

  3. et ben si ça peut te faire te sentir moins seule à part les boobs et la fatigue je suis à trois mois et demi aussi et pas de sensations dans le bide et bien sûr je n’ai pas eu une seule nausée..je comprends donc tes inquiétudes ; ) et puis sinon dans les points commun j’ai aussi un petit cocker ; ) j’espère qu’il pourra te destresser un peu avec quelques câlins!

  4. Je pense bien à toi pour demain !

  5. Bon courage pour les quelques heures d’attente qu’il te reste !
    Et si ça peut te rassurer… même en fin de grossesse je pensais toujours au pire… c’est normal vu nos parcours.
    Et c’est aussi normal de ne pas les sentir à ce stade c’est un peu tôt, moi non plus je les sens pas encore.
    Allez je retourne essayer de dormir… (insomnies toutes les nuits sniff tu dors bien toi ?)

  6. Moi je suis sure qu’ils pètent la forme les 2 petits 🙂 on pense fort à toi !!!

  7. Le jour où on était le lendemain c’est aujourd’hui 😉 J’espère que tout va toujours aussi bien, donne nous de tes nouvelles! Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s