Le jour où tout recommence

Comment expliquer qu’avant chaque écho la peur prenne le pas sur le bonheur ?

Question purement rhétorique évidemment. Quand on a appris sa fausse couche lors d’une simple échographie de suivi de grossesse toutes les autres nous apparaissent comme une menace. On y va la mort dans l’âme comme si une épée de Damoclès était suspendue au dessus de notre tête.

Alors on reprend son calendrier et on recompte : 1, 2,3 … 8 SG soit en langage normal 10 SA. Pffff on est loin des 12 SA dont tout le monde parle, des fameux 3 mois de grossesse qu’on attend en se rongeant le peu d’ongles qu’il nous reste.

Il nous reste plus qu’à se concentrer un peu. Des nausées ? Non. Mal au dos ? Non. Mal aux seins ? Non. Prise de poitrine ? Non (oh joie mon minuscule 85B est toujours là). Des kg en + ? 800 grammes, 1 kg dans les bons jours de ma balance mais depuis 1 an que je suis au chômage j’ai pris 5 kg alors ces derniers 800 grammes chômage hivernal à ne rien foutre ou bbs ? Constipation ? Non.

Voilà, c’était l’inventaire des symptômes de grossesse qui sont censés nous rassurer un peu, nous pauvre PMette hantées obsédées par les fins malheureuses.

Est-ce que c’est trop demander de vouloir gerber son petit déjeuner ? Est-ce vraiment trop demander de vouloir avoir des seins sans faire appel à la chirurgie esthétique ? Non sérieusement ? Je ne demande pas de gagner au loto hein quand même !

Rien que de très banal me direz-vous, je ressens à peu près les mêmes sentiments à chaque fois ou disons depuis presque 2 mois maintenant.

Donc on surfe sur un sentiment de culpabilité. Par rapport à mes 2 petits aliens, par rapport aux copines qui rêveraient de vivre ça, par rapport à mon chéri qui avance sereinement sans se poser de question.

On passe ensuite à de l’énervement. Par rapport à celles qui te disent que c’est cool de ne pas avoir de symptôme,  par rapport à celles qui te disent « tu verras les kilos, les vergetures, les remontées acides » comme si on ne savait pas ce que c’était une grossesse. Le pire étant que j’ai dû parler de ma grossesse à 3 copines en tout car je ne veux pas l’officialiser avant mes 3 mois.

On en arrive à l’éternel sentiment d’être encore  à l’écart des gens et d’avoir encore aucune envie de partager ce que je vis avec les autres parce que de toute façon ça énerve tout le monde et personne ne comprend ce que je veux dire.

Si demain, on nous apprend que tout va bien, ce sera donc ça les 7 prochaines mois (ou 6 j’en sais rien) ? Plein de « maman et fière de l’être » qui vont me rabattre les oreilles en m’expliquant ce que c’est d’être enceinte comme si je n’avais pas eu 4 ans pour en rêver ? Plein de « maman et fière de l’être » qui me répéteront sans arrêt « tu verras quand il va naître, fini les nuits complètes » « tu verras quand il aura tel âge … » « Tu verras quand il fera ça » … comme si je ne savais pas ce que c’était qu’un enfant parce que les infertiles n’en ont vu que dans des musées c’est  bien connu.

Quand j’entends tout ça j’ai envie de hurler. Mais il est vrai qu’elles n’ont pas eu l’occasion de réfléchir à tout ça elles. Bah oui, elles avaient 25 ans, elles ont décidé de faire un enfant, ont arrêté la pilule et pof pof 3 mois après elles étaient enceintes. Peut être qu’elles n’ont pas eu le temps d’y réfléchir en définitive à tous les inconvénients de la grossesse et de la maternité alors elles te le lancent au visage d’un air de vengeance sarcastique « gnark gnark gnark, tu verras pauvre fille comme tu vas déchanter gnark gnark gnark » !!

19396702-sarcatic-smiley

Ah la la ça promet moi j’vous l’dis !

Publicités

11 réponses à “Le jour où tout recommence

  1. Tellement vrai… grosse pensée pour demain 🙂

  2. Ici on est à 8 SA. Et seins gonflées comme des ballons de basket, nausées 24/24h, vommissements à gogo… Et j’avoue que grâce à tout ça je me dis « il est encore là ». Mais on sait bien que ca veut rien dire… Des fois les symptomes sont encore là alors que le petit a arrêté son développement.
    Bref ….. Plus que 2 semaines pour atteindre les 12 SA? T’y es presque! Tu tiens le bon bout lol. Bisous

    • Oui c’est tout à fait ça, on se dit qu’il est encore là, ça rassure malgré le fait que c’est pas super agréable de vomir ! On est bizarre hein ! mdr

  3. Pleins de pensées pour demain !!

  4. oui je pense bien à toi pour demain…je vis la même chose même si l’écho des 12 sa est passée et que j’y suis arrivée dans un état de semi stress car l’écho des 10 sa sous haute tension m’avait bien rassurée…..ici pas de conseils à la noix de mon entourage juste des c’est merveilleux et on pense bien à vous, c’est très réjouissant ….

  5. C’est stressant de ne pas avoir de symptômes mais tant mieux ! avoir des nausées c’est franchement pas l’éclate. Et le poids, bravo! Dans les 3 premiers mois, idéalement, on ne doit pas grossir. Donc tu es au top !!! Dès que ton ventre sera bien rond, tu seras pleinement enceinte aussi ! Bisous

    • Franchement non pas tant mieux du tout. Je sais bien que c’est difficile à comprendre ce genre de point de vue. Je n’ai jamais été aussi heureuse que les 2 pauvres jours où j’ai gerbé dès le p’tit déjeuner et ne pas grossir alors qu’on est censé attendre des jumeaux c’est vraiment pas mieux niveau réconfort …
      Ce sera ma seule grossesse alors je veux une grossesse comme on en voit à la télé et comme tout le monde en parle : malade et grosse ! lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s