Restez zen

La question du jour sera celle-ci : comment rester zen ?

  1. Comment rester zen en début de grossesse dans notre situation d’infertile et avec notre passif ?
  2. Comment rester zen quand votre locataire vous plante et qu’il estime que vous n’avez pas à vous plaindre ?
  3. Comment rester zen quand votre mère vous rabâche pour le énième noël consécutif que vous êtes un monstre ?

1. Là c’est la question la plus simple : ne pas penser au pire (fc etc …), éviter toutes formes de stresse et de souci donc éviter le 2. et le 3. entre autre (c’est pas gagné).

2. Pour mon locataire rien à faire me direz-vous. C’est C’était un « ami » ou plutôt le fils d’un ami.  Un jeune fainéant qui travaillait au début mais qui ne fiche plus rien depuis 2 bonnes années sans même être foutu de se déclarer au chômage ou au RSA. Un ermite d’à peine 25 ans qui pense que les factures se paient toute seule (ou que papa sauvera les meubles plus exactement). Ledit papa estime, quant à lui, que sans revenu le préavis de départ est d’un mois. Heu oui bien sûr sauf qu’en mars, lors d’un défaut de paiement tout le monde était content que je passe outre son statut de sans emploi et que je lui laisse une deuxième chance. Mais là quand il s’agit de récupérer les conneries de son fiston (et surtout de ne pas payer le préavis) l’argument « il est sans emploi » est bizarrement utilisé.

Bref, c’est bizarre comme des arguments sont valables pour les exonérer de leurs obligations contractuelles mais aucunement valable pour moi …

Je ne raconterais pas tout sinon on n’en sortira plus. Bref, mon appart est enfin vide sauf qu’à cette période pas facile de trouver un locataire. Youpi, encore des problèmes de tunes en prévision. Je vais donc me passer de mon mari un jour ou deux et il s’occupera de monter à Paris pour faire le tour de l’appart et voir s’il est vraiment propre et relouable.

3. Ok, ça prendrait beaucoup trop de temps de vous raconter l’histoire compliquée de ma famille mais en bref du côté maternel il y a toujours eu une tête de turc.

Mon arrière grand-mère était une terreur avec ma grand mère, ma grand mère a toujours été infecte avec ma mère et dans l’ordre des choses il était normal que ma mère choisisse sa tête de turc.

A partir de là, il y a ma soeur aînée. La plus cartésienne (elle ressemble à notre père) mariée à un mec qui ne se prend pas la tête à faire du social. Ils ont 2 enfants. Ma mère n’est pas bête et sait pertinemment que si elle pourri la vie de ma soeur elle risque de la perdre très rapidement ainsi que ses 2 petits fils.

Il y a notre frère cadet qui habite encore avec elle et qui a 17 ans. Un peu trop jeune du coup.

Reste plus que bibi ! Je suis la plus sensible des 3 sauf que j’encaisse et que je courbe le dos (oui pour ceux qui me connaissent ça peut paraître étonnant). Evidemment ma mère, en éternelle victime, est toujours plus malheureuse que les autres donc ma stérilité, ma fausse couche, mes galères sont du pipis de chat comparés à ses problèmes.

Du coup, pas de scrupule à me pourrir la vie un mois après ma fausse couche ou encore pas plus tard qu’avant hier (oui, le 25 décembre) sans se soucier de savoir si ma prise de sang avait été négative ou positive (imaginez donc si ma pds avait été négative …).

J’ai donc décidé d’utiliser les grands moyens pour ma propre survie. Parce que je suis enceinte et que je dois penser à ma grossesse et à moi. Parce qu’à cause d’elle, je n’ai pas dormi de la nuit dans la nuit du 25 au 26 et que mes crises d’anxiété sont revenues. Parce que jusqu’à maintenant, il n’y a que moi que ça bouffait (et mon mari qui arrive à saturation aussi) mais maintenant je suis 2 (minimum ! lol) et dans notre situation d’infertile, on a déjà du mal à vivre sereinement notre grossesse sans se laisser bouffer par les nuisibles même si c’est sa propre famille.

Alors ma résolution du nouvel an avec un peu d’avance sera celle-ci : continuer ma route loin de ma mère. Parce que non, ce n’est pas parce que votre famille vous pourri la vie et vous traite mal qu’il faut se dire « c’est ma famille, c’est comme ça ». Je ne suis pas d’accord avec ce concept alors maintenant fini de courber le dos, de m’entendre dire que je suis méchante et égoïste et monstrueuse etc, etc …

Parce que pour arriver au 1. il va bien falloir trouver une solution aux 2. et au 3.

Et vous savez quoi ? Depuis que je sais que je ne décrocherais plus à ses appels pour m’en prendre plein la tronche, je me sens moins anxieuse.

C’est moche mais peut être qu’au fond je n’ai pas le choix…

Publicités

2 réponses à “Restez zen

  1. Tu as raison, il faut te protèger. On a assez de stress comme ça pour s’en rajouter. Après si elle comprend pas, ce sera sa perte à elle (surtout quand elle saura qu’elle risque de perdre aussi l’enfant que tu portes, et donc son petit enfant 😉 ). Des bises à toi dans cette situation pas facile

  2. Merci c’est gentil. C’est triste. ça fait longtemps que je fuis cette solution et que je prends sur moi, que je repousse l’inévitable. Tu parles d’une décision à prendre à noël toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s