Le vif du sujet

Lundi 2 décembre. Dernière ligne droite.

J’ai du mal à réaliser ou alors je réalise trop bien peut être. C’est sûrement ça qui me stresse à ce point.

Cette semaine sera relativement calme. Le calme avant la tempête.

Ce week end je monte en RP pour la journée du collectif BAMP. En gros la course commence bientôt. Ensuite lundi 9 j’ai mon écho, le 11 prélèvement de mon chéri et si tout va bien samedi 14 c’est le transfert.

Et si mes 2 ovocytes ne supportaient pas la dévitrification ? Et si je perdais mes 2 embryons en cours de route ? Et si le transfert n’avait pas lieu ? Oui je sais avec des « si » on referait le monde.

C’est ma 3ème FIV DO. Beaucoup de monde m’a lâché en cours de route. Certains par lassitude (c’est sympa au début de soutenir une galérienne mais à force, toujours le même problème depuis plus de 3 ans maintenant, ça lasse …), d’autres par désintérêt, d’autres parce que j’aurais été désagréable avec eux dans un de mes mauvais jours (je m’excuserais bien mais je ne sais même pas qui j’ai pu vexer, on ne se rend tellement pas compte de nos sautes d’humeur parfois …), d’autres qui ne savent plus trop quoi me dire (et je les comprends).

Au fond je ne sais même pas ce que j’ai envie d’entendre. C’est peut être ça le plus horrible. Je me sens seule c’est un fait. A ma 1ère FIV DO j’étais pleine d’enthousiasme et mes proches aussi. Ma fausse couche en a refroidi plus d’un mais tout le monde s’est dit (nous y compris) que si ça avait marché une fois…

La 2ème FIV DO n’a rien donné. Entre ça et ma fausse couche certains ont dû comprendre que la médecine ne guérissait pas tout et que ce n’était pas si simple que ça alors que dire ?

La 3ème c’est celle-ci. Je n’en ai parlé à personne ou presque. Il faut dire que plus personne ne me demande et sur les quelques uns qui sont au courant certains n’ont pas pris de mes nouvelles depuis des semaines.

Comment leur en vouloir ? Qu’aurais-je fait à leur place ? Ils n’ont pas une place si facile que ça nos proches mais cette solitude me pèse.

Heureusement ce n’est pas une solitude totale. J’ai une copinaute avec qui on se suit depuis plusieurs mois déjà. Sans elle j’aurais du mal à tenir.

Hier on a rencontré un couple d’amis d’enfance de mon chéri. « Nous on a 2 enfants et vous ? ». Heureusement, au bout de 3 ans on est rodé alors j’ai répondu sans me dégonfler « nous on a 2 chiens ». J’aime bien la tête des gens. Bon je ne les connais pas donc ils n’ont pas eu droit à ma réplique favorite « non, pas encore, on n’a pas de congélateur ». Oui c’est de l’humour noir je sais et alors ? Cette question devrait être bannie du vocabulaire. Avec 1 couple sur 6 qui consulte pour infertilité, même si on a envie de demander les gens devraient s’abstenir.

Allez demain je vais chez mon acupunctrice et je vais faire mes achats de noël, ça va me sortir un peu et me faire du bien. J’adore faire le boutique à noël, les cabanes du centre ville, le vin chaud, les churros ! Je pense que ça va me remonter le moral.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s